Karma, l’histoire de la vie
Sur scène, seulement deux bancs. Ici, le décor, c’est les corps. Tout commence par une tasse de café et une musique de western. Les corps, comme habités par la musique, se délient et se meuvent. Puis, l’humour entre en scène, avec des mimiques, des mimes, poussant au sourire, au rire. S’ensuit un combat spirituel, à la fois contre soi même et contre le monde.

Karma, c’est le nouvel opus du projet Danse Windows, initié par Carloyn Carlson pour promouvoir la danse contemporaine. Créée en 2013 par Christian et François Ben Aïm, cette chorégraphie mêle danse classique, danse contemporaine et hip-hop. L’ensemble reste harmonieux et le spectateur est transporté dans un univers mystique dont il est impossible de sortir.
Les yeux rivés vers le ciel, les danseurs (Marco Chenevier, Yutaka Nakata, Alhousseyni N’Diaye) semblent invoquer la puissance divine et s’abandonner à elle. La fin du spectacle représente-t-elle la fin de la vie ou le début d’un nouveau cycle ? La pièce s’achève avec la danse de la « femme cristal », représentation de la fragilité de l’homme, mais aussi de sa force intérieure, de sa détermination. Un moment magistral où l’on souhaite que le danseur se relève infiniment, pour nous émouvoir encore une fois.

Équipe artistique et partenaires