Louves – Il déboule d’une lointaine coulisse, recroquevillé sur un vélo d’enfant, corps enveloppé dans une cape rouge, traînant une fourrure en guise de dépouille. De la « princesse » thème générique de la rencontre, Christian Ben Aïm donne une vision singulière : celle d’un petit Chaperon rouge de trois-quatre ans, piquant une grosse colère, razziant les attributs de maman (une paire d’escarpin pour foutre le camp) et ceux du bucheron (un coup de hache et puis s’en va). Avec ses emprunts au cirque et au théâtre, le jeune chorégraphe fait souffler un vent contraire dans le sous-sol béton du nouveau Théâtre auditorium de Poitier (TAP). Il affole les compteurs d’une manifestation pour le reste plutôt sagement bordée. […]

Équipe artistique et partenaires