Avec Instantanés, les chorégraphes Christian et François Ben Aïm proposent une série de solis interprétés par des femmes. Ce travail fait dialoguer les ressorts de l’intime et les forces chahutées du dehors. Il se déploie comme l’étude parcellaire des facettes qui composent une personnalité, où chaque solo est l’occasion de faire émerger une nouvelle énergie, souterraine, méconnue, une part réservée. Cette étude emprunte au haïku, la poésie de l’instant. Ici, par le mouvement et le geste on tente de saisir cette émotion, immédiate et fugace, à la manière du photographe captant l’instant décisif.

Pièces courtes, formes légères pour la scène comme l’in situ, elles pourront être présentées en intérieur comme en extérieur. Chaque solo pourra vivre de manière autonome, indépendamment des autres, ou bien s’assembler librement. Chaque occasion pourra composer une nouvelle phrase. A terme, cette série de courts portraits féminins constituera comme une mosaïque, un kaléidoscope aux multiples entrées et combinaisons.

Le soli #1, premier Instantané, est interprété par Anne-Flore de Rochambeau, artiste chorégraphique développant son travail à Montréal.
Le soli #2 verra le jour en janvier 2018 sur le quatuor à cordes « Métamorphoses nocturnes » de György Ligeti (distribution en cours).

Équipe artistique et partenaires