Avec Instantanés, les chorégraphes Christian et François Ben Aïm proposent une série de soli interprétés par des femmes.

Ce travail fait dialoguer les ressorts de l’intime et les forces chahutées du dehors. Il se déploie comme l’étude parcellaire de ce qui compose une identité, envisagée comme une matière mouvante. Chaque solo est l’occasion de faire émerger une nouvelle énergie, souterraine, méconnue, une part réservée. Cette étude emprunte au haïku, la poésie de l’instant. Ici, par le mouvement et le geste, les chorégraphes cherchent à saisir cette émotion, immédiate et fugace, à la manière du photographe captant l’instant décisif.
Pièces courtes, formes légères pour la scène comme l’in situ, elles peuvent être présentées en intérieur comme en extérieur. Ces solos pourront vivre de manière autonome, seuls, ou être associés les uns aux autres, dans une configuration adaptée à chaque occasion et espace.
A terme, cette série de courts portraits féminins constituera une mosaïque, un kaléidoscope aux multiples entrées et combinaisons.

Le premier solo, INSTANTANÉS #1 Anne-Flore de Rochambeau, est interprété par Anne-Flore de Rochambeau, artiste chorégraphique développant son travail à Montréal.
INSTANTANÉS #2 Léa Lansade verra le jour en janvier 2019 sur le quatuor à cordes « Métamorphoses nocturnes » de György Ligeti.

Équipe artistique et partenaires

Interprétation Instantanés #1 : Anne-Flore de Rochambeau

Interprétation Instantanés #2 : Léa Lansade

Production : CFB451

Création Instantanés #1 : Dans le cadre de La belle scène saint-denis à la Parenthèse, Avignon
Evénement co-organisé par le Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France et le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis

Création Instantanés #2 : Scène nationale d’Aubusson

Soutien Instantanés #1 : La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne, micadanses – Paris, Théâtre de Châtillon (92)

Coproduction Instantanés #2 : micadanses – Paris

Résidence d’écriture Instantanés #2 : au Monastère de Saorge dans le cadre de l’opération « Monuments en mouvement »
du Centre des monuments nationaux »