Après La Légèreté des tempêtes et Brûlent nos cœurs insoumis, Facéties constitue un troisième volet autour du thème de l’élan vital (désir, insoumission, joie).

C’est, pour la première fois, une intention affirmée de donner à cette démarche artistique une tonalité humoristique, en explorant les ressorts chorégraphiques. La pièce s’empare de questions denses, mais avec légèreté, décalage et désinvolture, et à travers une écriture empreinte d’ironie et de malice. Cette création tient à interroger les lieux de convocation, de rassemblement, et la manière dont ils organisent les corps en mouvement.

Par l’attention portée au rythme et l’accélération, le réel et le quotidien seront dévoilés et leur dimension absurde débusquée. L’insolite s’y conjuguera à l’indiscipline, proposant un pas de côté audacieux et salutaire. Le travail chorégraphique explorera la notion de dessaisissement, et les qualités physiques qui le caractérisent.

A travers cette pièce, c’est donc aussi la recherche menée par les chorégraphes autour du positionnement de l’interprète dans l’exécution de l’action, qui trouve un point d’aboutissement dans une mise en jeu des corps pleine mais distanciée.

11 semaines seront consacrées à la création de Facéties entre mai 2019 et fin 2020.

Équipe artistique et partenaires

Distribution :

Coproductions :

Présentation du projet :

Danseur interprète : Emilio Urbina

Danseur interprète : Thibaut Eiferman

Recherche de coproductions en cours : Théâtre de Châtillon (92), Arts Vivants Vaucluse (84)

Plateaux du Groupe Geste(s) : Théâtre Victor Hugo de Bagneux (92) le 9 décembre