© Ronan Liétar / www.imazone.net

Dévore-moi, il n’y a rien à craindre !
Une nuit, des jours aux roulements de tambours, on entend des cris, des appels au secours,
la terre tremble mais on désire,
désir de toucher, d’être avec l’autre, de se plonger tête baissée dans l’inconnu
ne plus penser, respirer, se laisser devenir un autre, se permettre l’impossible, l’extravagance.
Il n’y a rien à craindre, nos cœurs sont larges,
amour, amour serre-moi fort, amour amour serre-nous toujours.

Artistic team and partners

Choregraphy : Christian Ben Aïm assisted by Moustapha Ziane

Creation & performance : Anne Flore de Rochambeau  & Steve Guimaraes

Music : A Tribe Called Red – Electric Pow Wow Drum  / Ben Howard – Esmerelda / Erik Satie – Gnossiennes N°1 / Jean Satiste Sabiani – La légèreté des tempètes  / Silver Mt Zion – For Wanda / Ibrahim Maalouf – They Don’t Care About Us