©Titwane

©Titwane

©Titwane

D’après Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès

Si vous fuyiez, je vous suivrais ; si vous tombiez sous mes coups, je resterais auprès de vous pour votre réveil ; et si vous décidiez de ne pas vous réveiller, je resterais à côté de vous, dans votre sommeil, dans votre inconscience, au-delà. Pourtant, je ne souhaite pas me battre contre vous.
Dans la solitude des champs de coton,
Bernard-Marie Koltès

Avec ce duo chorégraphique, librement inspiré de la pièce Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès, l’écriture se confronte à la danse, en explorant les différents glissements du mot au geste, du mouvement au verbe. La pièce retrace la rencontre nocturne entre deux personnages, qui, dans un rapport de force ambigu vont s’affronter verbalement jusqu’à l’épuisement des mots, jusqu’au silence qui précède le combat devenu inévitable. Elle dévoile ainsi une dualité masculine mouvante, non figée, qui met à l’épreuve dans la relation à l’autre les ressorts de notre humanité. Une lecture physique du texte entre adversité et fraternité.

Équipe artistique et partenaires

Chorégraphie et interprétation : Christian et François Ben Aïm

Scénographie : Pierre-Antoine Thierry

Composition musicale : Jean Charles Versari

Création lumières : Laurent Patissier

Création costumes : Anne Laval

Production : CFB 451

Coproduction : Espace Lino-Ventura – Torcy

Soutiens : Centre Chorégraphique National d’Orléans – Josef Nadj

Aide à la création chorégraphique : DRAC Île-de-France