La carte blanche proposée par le Centre des Monuments Nationaux pour sa manifestation Monuments en Mouvement offre à Christian et François Ben Aïm l’opportunité de conjuguer deux approches distinctes de leur travail, qui trouvent dans cette combinaison un effet d’imbrication particulièrement ajusté.
D’une part leur attrait pour les formes in situ, dont les résidences de la compagnie ont été de multiples récipiendaires, et d’autre part leur intérêt porté sur les enjeux de la singularité et de l’altérité, qui s’incarne dans une recherche d’écriture au long cours centrée sur la forme du solo.
Ici l’in situ devient le cadre-même de cette réflexion sur la figure solitaire, c’est un effet de résonance et de miroir où le lieu confine comme un objet rare, précieux, « une relique », ce qui s’ouvre et se dévoile de plus vivant en soi. Cette exposition aborde de fait la notion du sacré et cherche à en proposer une approche qui oscille entre religiosité et dimension païenne.

Équipe artistique et partenaires

Production : CFB 451

Coproduction : Réseau Danse – Saint-Quentin-en-Yvelines

 :